Personnes avec déficience visuelle et hospitalisation covide19

Personnes ayant une déficience visuelle à l'intérieur des hôpitaux pour Les en situation du handicap covide 19 positif et des lieux de quarantaine :

  1. La parole doit être utilisée pour informer la personne ayant une déficience visuelle des mesures prises et qui doit être prises
  2. Présentation de personnel médical et infirmier à la personne ayant une déficience visuelle chaque personne de l’équipe se présente pour que la personne aveugle capte les voix des membres de l’équipe.
  3. Lorsqu’une personne ayant une déficience visuelle arrive, elle doit être informée attentivement des procédures qui seront suivies.
  4. Lors de l’entrée a la salle d’un patient ayant une déficience visuelle, présentez-vous d’abord et expliquez ce que vous aller faire, l’injection et les médicaments qui seront effectués.
  5. La chambre d’un patient ayant une déficience visuelle ou la doit être présenté par une description détaillait ainsi que l’emplacement de toilette  et la salle de bain.
  6. Donner l’occasion au patient ayant une déficience visuelle de toucher des endroits en portant un gant pour les identifier.
  7. Montrer à la personne comment utiliser/enlever son masque médical ou ses gants

  8. Fournir des versions accessibles (en format braille ou en format électronique) de chaque document relatif a son séjour à l’hôpital.

À faire et à ne pas faire lors de la rencontre et de communiquer avec les personnes ayant une déficience visuelle :

  • Présentez-vous toujours par nom ou prénom à l’approche de quelqu’un qui a une déficience visuelle
  • Eviter de demander à la personne s’il arrive à vous reconnaître
  • Demander si la personne a besoin d’aide. Ne supposez pas qu’ils en ont forcément besoin
  • Utiliser votre voix « normale ». Il n’y a pas besoin de crier
  • Parler directement à la personne et non par une tierce personne (par exemple, «est-ce qu’il / elle prend du sucre ?»)
  • Utiliser des mots ou des phrases ordinaires. Ne pas avoir peur d’utiliser des mots comme «regarder» et «voir»
  • Ne pas toucher, sans son consentementla personne
  • Prévenir de vos mouvements, et de votre départ lorsque vous quittez la personne. Il peut être gênant de la laisser parler seule
  • Laisser la personne seule lorsque vous la quitter peut être déroutant pour elle. Demander si elle souhaite être guidée vers un espace particulier
  • Offrez votre bras, votre coude à la personne. Cela peut l’aider à se mouvoir plus facilement lors de vos déplacements, sans se sentir pour autant dépendante de vous (ne pas prendre par les épaules ou la taille…laisser la personne libre de ses mouvements)
  • En déplacement, prévenir oralement des obstacles tels que les marches (en haut ou en bas), les égouts, les surfaces inégales etc….)
  • Informer la personne de ce qui se passe autour d’eux, pour qu’elle puisse y participer si envie/besoin

***Merci a M. Mounir KHEIRALLAH pour la révision et la correction de cette page.

Retour en haut